Les médicaments

Les médicaments pour soulager la douleur

Les terminaisons nerveuses qui vous font ressentir la douleur sont composées de plusieurs récepteurs, c’est pourquoi nous utilisons une association de trois médicaments qui agissent chacun sur un récepteur différent, permettant ainsi un meilleur contrôle de la douleur.

Le premier médicament est l’acétaminophène : Tylenol, agissant sur le premier récepteur. Le second est un anti-inflammatoire, le Célébrex, qui agit sur le récepteur numéro deux. Finalement le troisième, peut être soit de la codéine ou un dérivé de la morphine, agissant sur le récepteur numéro trois.

Retenez que tous ces médicaments, bien qu’efficaces, ne soulageront pas totalement la douleur, car à trop haute dose ils provoquent des étourdissements et de la somnolence. Vous devrez donc trouver un équilibre entre un soulagement de la douleur et la somnolence. Aussi, n’oubliez pas que les médicaments contre la douleur ont tendance à provoquer de la constipation. Pour contrer cet effet, vous devez :

  • Boire beaucoup d’eau
  • Manger des fruits (pruneaux, etc.)
  • Au besoin prendre de l’huile minérale, une cuillère à soupe par jour
  • En recours final, un suppositoire de glycérine

Les nausées

Après la douleur, les nausées et les vomissements sont la principale crainte d’une chirurgie. En prévention, nous utilisons un médicament très efficace appelé Zofran, que vous devrez prendre une heure ou deux avant la chirurgie. Pendant l’opération, d’autres médicaments vous seront injectés pour prévenir les nausées postopératoires. Si, malgré tout, vous présentez des nausées ou des vomissements à la maison, vous devrez continuer à prendre le Zofran ou des suppositoires de Gravol.